Actualités

Retour à l’eau pour Initiatives Coeur

Mardi 12 mai, l’IMOCA Initiatives-Cœur est sorti à Lorient à l’issue d’un chantier centré sur la fiabilisation. Malgré le retard dans le planning engendré par la crise sanitaire, Sam Davies est affûtée et aborde avec confiance la saison à venir. Ses deux grands objectifs : performer sur le Vendée Globe et sauver des enfants grâce au soutien à l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque.

Photo: Vincent Curutchet / Initiatives Coeur

Un maître-mot pour le chantier : fiabilisation

Après deux chantiers hivernaux, en 2018 et 2019, centrés sur l’optimisation (avec notamment l’installation de foils de dernière génération), l’accent a été mis sur la fiabilisation cette année.
« Notre IMOCA a beaucoup progressé depuis 2017. Les réglages et systèmes fonctionnent bien. Le bateau est performant, Sam aussi, d’où l’importance de ne pas tout changer », confirme David Sineau, team manager d’Initiatives Cœur, qui détaille certains des travaux entrepris : « Nous avons démonté l’intégralité du bateau pour tout vérifier, et nous en avons profité pour refaire la peinture. Nous avons aussi travaillé sur l’ergonomie avec notamment l’installation d’une casquette fixe qui permet de fermer le cockpit jusqu’au rail d’écoute. Sam dispose ainsi d’un poste de veille très protégé et proche de la manœuvre. Comme le bateau va très vite, il faut limiter les déplacements.»

L’installation d’un nouveau mât fait partie des nouveautés remarquables. « Là encore, le choix a été dicté par la fiabilité. L’ancien mât avait dix ans et nous n’avons pas cherché à gagner de poids, tout en optimisant notre configuration de gréement », précise David Sineau.
Les foils amenant à naviguer différemment, plus vite, un jeu de voiles totalement neuf a été conçu en conséquence. Soucieuse de travailler sur les énergies renouvelables, et de limiter au maximum la consommation de gasoil, Sam Davies a par ailleurs souhaité l’installation de panneaux solaires, en complément de l’hydro générateur.

Photo: Vincent Curutchet / Initiatives Coeur

Un confinement productif pour Sam Davies

Sam Davies a parfaitement mis à profit la période de confinement. « Même sans naviguer, on peut progresser sur divers aspects de la performance car nos projets nous obligent à développer beaucoup de compétences », dit-elle.
Sam a pris le temps de travailler sur la préparation météo du Vendée Globe et de suivre des formations à distance, sur le tournage et le montage de vidéos par exemple. « J’ai aussi suivi une préparation physique intensive avec une coach qui m’envoyait des vidéos avec des exercices adaptés au confinement », ajoute la navigatrice qui devait comme beaucoup de parents concilier travail et suivi scolaire de son fils.

Un calendrier chamboulé, mais « pas de stress »

Sam reste sereine malgré le temps de navigation perdu (environ deux mois) et le timing qui se resserre. « Il y a toujours une phase d’adaptation en début de saison. Elle sera sûrement un peu plus longue cette année mais je suis tranquille, pas de stress. Cela va se faire naturellement et j’ai la chance de très bien connaître mon bateau », souligne-t-elle.

Le 4 juillet, elle prendra part à la course de substitution à The Transat CIC et à la New York-Vendée-Les Sables d’Olonne. Une longue boucle en Atlantique Nord, au départ et à l’arrivée des Sables d’Olonne, sera proposée aux skippers. Quant au Vendée Globe, l’organisateur a annoncé un maintien du départ le 8 novembre. Pleinement concentrée vers cette échéance, Sam Davies annonce la couleur : « Je souhaite jouer les premiers rôles et collecter un maximum de fonds pour aider à sauver des enfants malades ! »

L’opération 1 clic = 1 cœur est renouvelée pour l’occasion. Sa mécanique est simple : pour chaque nouveau fan sur les comptes Facebook et Instagram d’Initiatives Cœur, les sponsors mécènes (Initiatives, K-LINE et Vinci Énergies) donnent 1€ à l’Association Mécénat Chirurgie Cardiaque pour soutenir son action.

Retrouvez toutes les photos de la mise à l’eau